Les membres de « Landivisiau doit dire non à la centrale » s’associent à la peine de la mère et des proches de Catherine Kerautret, militante active, impliquée notamment dans les dossiers juridiques auprès de l’association puis auprès de l’association « Force 5. »

MERCI Catherine !  pour les années de recherches, de travaux, et de lutte menée avec pugnacité pour la préservation de l’environnement et de la santé humaine.

Le combat juridique contre le projet de Centrale à gaz de Landivisiau auquel tu as tant contribué se poursuit.

nature, fleurs sauvages, champ, été, herbe verte, du pavot à opium, bloom, lumière du jour

La cérémonie d’hommage aura lieu jeudi 11 MARS 11H au Crématorium de St Thégonnec.